Moteur

 

Consommation d'huile

Les moteurs à plat avaient la réputation d'être gourmand en huile, je me souviens qu'à l'époque on disait "jusqu'à un litre au mille, faut pas s'inquiéter". Quand même, ce n'est pas un "deux temps".

Et puis un jour, Alain, me soumit l'idée de monter des joints téflon sur les queues de soupapes comme cela se faisait en automobile. ..

Et.... miracle : la consommation d'huile devint pratiquement nulle. La carburation et les bougies depuis ne s'en portent que mieux.

 

Soupapes

La deuxième amélioration significative fût, quand je tombais par hasard sur un jeu de soupapes de Citroën GS que les mécanos avaient déposé d'un de nos véhicules d'essais. Je récupère... On auraient presque pu dire qu'elles étaient faites pour la Ratier!

Nous étions fin 1974, après le "tour de France Moto", cela m'aurait évité un rodage de soupapes sur le bord de la route! L'article de l'adaptation est paru dans le journal du club en 76.

C'est bien dommage qu'aujourd'hui ces pièces ne soient plus disponibles chez le constructeur!

Mais voici un fournisseur alternatif que Fabrice a déniché: 

 

La source ci-dessus est restée sans réponse après consultation (jan-2012)

Voici un autre fournisseur où les pièces sont affichées disponibles, on y trouve aussi les poussoirs d'arbre à came (attention, modèle nécessitant des tiges de culbuteur plus longues!)

 

 Le dossier technique détaillant ce montage paru dans le bulletin n°4 de l'ACMCR:
 

Plan des guides de soupapes 
 

Rectification de la soupape d'admission

 

 

Mandrin de montage des guides

 

Epure de position des soupapes

 

 

Pour aller plus loin dans la réfection des culasses, consultez aussi le dossier sur le remplacement des sièges sur la page Club. Le retaillage des sièges est expliqué à la fin.

 

Poussoirs d'arbre à cames et tiges de culbuteurs

 Les poussoirs utilisés sur les C6 sont des pièces Citroën (2CV). Depuis les années '70 la pièce utilisée à l'origine a vu une évolution avec l'adoption de poussoirs creux dans lesquels la tige du culbuteur prend appui au fond, près de l'arbre à came, au lieu de l'autre extrémité comme sur toutes les C6.

            

Comme on n'a plus trop le choix si on doit remplacer ces pièces, il va falloir faire des tiges de culbuteurs plus longues de 43 mm.

Les deux modèles de tiges que l'on peut trouver sur nos machines.

 

Apparemment, le modèle en tube d'acier est le plus récent. Pour réaliser les tiges à la cote 308.5, le Club dispose d'ébauches de tube prétraité, mais non usinées. Les embouts peuvent être récupérés sur les tiges d'origine, si on dispose du modèle acier.

Pour ceux qui ont les tiges en dural, à défaut de refaire des embouts, il faudra jouer du tour pour récupérer les extrémités en usinant aux dimensions appropriées.

Prototype de tiges avec un réglage par vis

L'approche du réglage des culbuteurs se fait en plaçant des cales plus ou moins épaisses sous le support de culbuteur, la cote finale étant ajustée avec l'excentrique de l'axe (voir http://www.rccf.ratier-cemec-club-france.fr/c6s-reglages.htm)

Il peut arriver que l'on se retrouve dans des configurations d'enfoncement des soupapes qui rendent le réglage impossible car la cale d'épaisseur agit sur les deux soupapes simultanément.

J'ai donc tenté de voir s'il était envisageable d'ajouter des embouts avec un réglage classique par vis. Le passage coté culasse est serré, mais le maquettage est prometteur:

 

Pour la version finale, les embouts à rotule ont été refaits d'une seule pièce en 100C6 trempé. Essais à venir, l'interrogation restant la tenue au flambage du tube... plus de détails si concluant.

Mise à jour, déc.2016

Environ 5000 km parcourus depuis le montage, quelques réglages au début, sans doute un peu de tassement aux emmanchements. J'avais peur  au flambage (tiges plus longues et tubes plus minces), le tube titane est plutôt impressionnant par ses caractéristiques. Les rotules maison ont l'air de bien tenir aussi. Le seul handicap de cette réalisation est la complexité de fabrication.

Après quelques milliers de km, il est apparu que les rotules en dural dans les poussoirs s'usaient rapidement.

Le remède consiste à récupérer des rotules Citroën sur des tiges de 2CV et à usiner nos tiges pour recevoir  ces rotules en acier traité. La même adaptation est faite dans la variante décrite ci-après.

Une alternative plus simple à fabriquer:

Le réglage est déplacé à l'intérieur du poussoir creux. Ce n'est certes pas aussi rapide qu'avec la solution précédente où l'excentrique n'est plus du tout utilisé.

On revient,avec cette solution, à faire le réglage fin à l'excentrique, et, quand sa capacité de réglage est épuisée, il faut alors sortir la tige pour varier sa longueur de façon à pouvoir repositionner l'excentrique à son point optimal. C'est quand même plus commode que de devoir démonter les embouts pour ajuster les longueurs de tiges!

Réalisation:

Les tiges d'origine sont utilisées, c'est plus facile si on a la version en tube acier. C'est la partie réglable qui va faire la compensation de longueur requise pour le poussoir creux.

Faire sauter l'embout en alu coté poussoir et blanchir le tube à 7.90 (voir plan) sur 16 mm, l'alésage du nouvel embout en dural sera fait à l'alésoir machine 7.90.

Pour la partie mâle filetée j'ai choisi un dural aviation haute résistance (475 MPa).

Par rapport à la photo du dessus, les embouts filetés sont ré usinés pour accueillir les rotules acier.

Les rotules acier des tiges 2CV, peuvent présenter des variantes d'alésage, il convient de les mesurer précisément, l'adaptateur en dural est ensuite tourné avec 15 à 20µ de serrage.

 

 

Les plans pour information:

Plans des tiges et plan des embouts.

 

 

L'antivibratoire du moteur

 

C'est cette pièce qu'il faut monter avant d'aller essayer la machine qu'on vient de terminer! Je ne sais pas pour vous, mais moi ça m'a toujours pris la tête, car, sous peine de la casser à brève échéance, il faut aller glisser des rondelles de calage entre le cadre et la face supérieure avant de bloquer la vis dans le cadre. ces rondelles sont toujours trop minces ou trop épaisses !

J'ai finit par faire un montage avec un silent bloc...